Vielle à roue

12055145_836303673149932_524830810_o“Cet atelier est autant un lieu d’apprentissage et de perfectionnement de la vielle que de développement de la pratique musicale de chaque participant.
Le travail de la technique viellistique servira à développer l’expressivité, la créativité et la musicalité de l’instrumentiste.
Le travail en groupe permet également de développer l’écoute et le jeu entre les musiciens.
L’objectif des stages est à la fois d’explorer au maximum les possibilités de l’instrument, et de se faire plaisir avec la musique créée ensemble.

Le contenu technique des stages comprendra :
– (re)prise en main de l’instrument et de ses réglages
– travail du clavier, phrasé, ornementations, débit
– travail des coups de poignet de base (jusqu’au coup de 6)
– exercices de coordination main droite / main gauche

Les techniques instrumentales acquises seront appliquées à un répertoire varié de musiques à danser, de musiques du monde ou de compositions modernes.
Un ou plusieurs morceaux “support” seront transmis aux participants avant le stage, sous format audio et pdf.
Les stages utiliseront de façon complémentaire la transmission orale (prévoir un enregistreur) et la transmission écrite (partitions).

Tous les accordages et tous les niveaux sont acceptés.
Attention nombre de places limité.”

 

 Plus d’informations ? Écrivez à : vielle@folkdesterresfroides.fr

Location possible de vielles à roue aux participants  plus d’informations

 Animatrice : Laurence Bourdin

Dates et horaires :  5 dimanches de 10h30 à 12h30 et de 13h30 et 16h30

Les dates :

dimanche 24 septembre 2016 – dimanche 12 novembre 2016

dimanche 14 janvier 2017 – dimanche 25 mars 2017

dimanche 27 mai 2017.

 Plus d’informations sur les conditions d’inscription ici !

Tarifs : 180€ pour les cinq dimanches ou 45€ par journée.

 Les cours de vielle ont lieu à la salle préfabriquée de l’école Thévenon, 2 rue Jules Ferry, 38110 La Tour du Pin.


Présentation ci-dessous du parcours de Laurence : http://www.laurence-bourdin.net/

20_LB-Solo_Un_Grain_de_Quartz-Brantôme_2006

Laurence BOURDIN rencontre la vielle à roue en Périgord à l’âge de treize ans et commence en jouant le répertoire des musiques traditionnelles d’Occitanie. Sa formation instrumentale se fait auprès de divers maîtres: Michel Lemeur, Maxou Heitzen, Gilles Chabenat, Valentin Clastrier, Pascal Lefeuvre … Très vite elle découvre le potentiel musical extraordinaire de cet instrument et cherche à aborder d’autres répertoires :

* la musique médiévale, Renaissance, arabo-andalouse et contemporaine avec le VIELLISTIC ORCHESTRA (Festival de St Chartier, les Nuits Atypiques de Langon, festivals au Japon, Mimi Arles…) qu’elle intègre en 1996 ;
* les croisements avec le jazz et l’arrangement à partir des musiques traditionnelles avec Alain Gibert (Festival d’Assier), Michel Marre (création « Pantaïs ») ; en 1998 elle crée le groupe Kashmir Acoustic Quartet, fusion jazz rock et musiques traditionnelles ;
* l’improvisation avec Sylvain Roux (Ecole Britten à Périgueux) et Miqueu Montanaro, qui lui demande d’intégrer sa compagnie en 1999 et avec qui elle participe à des créations musicales sur divers continents (Colombie, Palestine, Maroc, Hongrie…).
* la musique de chambre lorsqu’elle est invitée au Festival de Toulon en 2003 pour la création « Mar Negra » (quintette à cordes, vielle à roue et basson).

Après son premier solo EN PARTANCE au Festival de Parthenay, elle quitte son poste de chargée de mission et professeur de vielle à roue à l’Adda Lozère en 2002 pour se consacrer entièrement à sa carrière artistique, et notamment à la recherche et la composition sonores. Elle sort en 2005 son premier album solo UN GRAIN DE QUARTZ, dans lequel on découvre son monde musical très personnel, à la croisée des musiques traditionnelles et de la recherche électro.

Sa pratique musicale est parfois liée au théâtre ou à la danse contemporaine (musique de « Parle moi d’Amour » du Théâtre de Romette en 2007, Enfer en 2006 avec l’ARFI, Ménagerie de la Cie KOUBI en 2003), comme sur ses propres créations : HURDY POP et “Pendant que la Terre tourne…”, écrites pour trio de vielles à roue et danseurs hip-hop.
Elle est à nouveau invitée par l’ARFI en 2010 pour la création du tableau-concert A la Vie la Mort avec le Brüegel Quartet aux côtés de Jean Mereu, Jean Aussanaire et Bernard Santacruz (coproduction le Petit Faucheux à Tours, l’Opéra de Lyon et le Chantier à Correns).

En 2006 elle crée en Haute Loire la Cie GRAIN DE SON, qui est invitée par la Mission Départementale de la Culture en Aveyron en résidence diffusion-création (Ecorce de Montagne, création 2007).
En 2008, elle compose Résonances pour un trio à cordes un peu insolite (vielle à roue, piano et contrebasse) accompagné d’une création électroacoustique de JM Rivet (coproduction Grain de Son, Espace B.Vian St Etienne, Théâtre d’Yssingeaux, le Guingois, festival d’Arts Contemporains de St Privat d’Allier).

Toujours pour Grain de Son, elle crée en 2011 [Endicha de Liuresa] Au dire de la Liberté, création instrumentale et vocale contemporaine à partir de textes de Troubadours, pour trio piano-vielle-hautbois, récitantes et chœur d’enfants, avec la participation de la Maîtrise du Puy en Velay et le regard complice de Jean-Michel Bossini pour les arrangements (coproduction théâtre du Puy et festival d’Art Roman d’Issoire).

En 2005, elle est l’interprète du projet Hurdy Gurdy # Myst de la Cie Grain de Son. Projet dans lequel les vidéos crées en direct par Benoit Voarick répondent à cinq compositions contemporaines pour Vielle à Roue solo. Cette création a donné lieu à l’enregistrement d’un Livre-CD qui est sorti en Juillet 2017.

Depuis Mars 2017, elle est membre du réseau Futurs Composés qui regroupe plus de 240 membres actifs dans la création musicale sur le territoire national et international pour défendre la place de la création dans l’évolution des mouvements artistiques et son rapport aux publics.